16 janvier 2017

Comment optimiser la conservation de son café ?

Vous avez acheté un café de qualité et il n’a plus le même goût depuis que vous l’avez acheté ? Votre café a un arrière-goût étrange ?

Au-delà de la qualité d’un café et de l’eau utilisée (de préférence une eau filtrée), soyez attentif à sa conservation ! Là réside tout le secret pour préserver ses saveurs et ses arômes.

Alors comment bien chouchouter son café ? En grain ou moulu, quelques nuances à respecter ?

Capsogusto vous dit tout !

 

A l’achat

Nous vous recommandons, avant tout, d’être attentif à l’emballage de votre café :

  • Eviter l’achat en vrac… Bien que cela soit plus écologique, et nous comprenons votre démarche.

Le café est un produit qui pert rapidement ses arômes, car ces derniers sont volatils ! C’est pour cela qu’il est souvent vendu dans des paquets sous vide, imperméable, opaque et parfois avec une valve monodirectionnelle ! Ces critères permettent de conserver tous les composés si précieux au café et de le protéger de l’oxydation, causés par la lumière, l’oxygène et l’humidité !

  • La composition de l’emballage

Pour toutes les raisons citées plus haut, un emballage bien hermétique est nécessaire à la conservation de la qualité du café ! Mais attention à ceux composés d’aluminium ! Ce dernier est nocif pour votre santé !

Les marques qui n’y ont pas recours, le mentionnent sur leur emballage.

 

La conservation de votre café

Sachez avant tout que le café est un produit qui ne supporte pas : la lumière, l’humidité et les températures extrêmes (trop chaud ou trop froid).

Pour une conservation optimum, nous vous conseillons de choisir un contenant hermétique (avec joint en caoutchouc ou une valve unidirectionnelle pour vider l’air) en acier inoxydable, en céramique ou en verre teinté. Et de le placer à température ambiante et à l’abri du soleil.

 

Pour optimiser la conservation de votre café, évitez :

  • De le placer au frigo ou dans le congélateur ! Certes le froid va ralentir le processus de vieillissement du café, mais il va aussi dégrader sa qualité et lui faire perdre une partie de ses arômes.
  • De le laisser à l’air libre, où il va s’oxyder (donc perdre de sa qualité) plus rapidement, s’imprégner des odeurs environnantes (car le café est poreux)
  • Les contenants plastique, qui pourrait modifier le goût du café.

 

Enfin, vous comprendrez donc que la Date Limite d’Utilisation Optimale (DLUO) mentionnée n’est plus un repère de conservation une fois le paquet entamé.

Sachez toutefois que même si cette date est dépassée et que le paquet n’est pas encore ouvert, vous pouvez consommer le produit (dans la limite du raisonnable, bien entendu…). Mais le café aura perdu une grande partie de ses arômes et saveurs.

Petite spécificité pour le café en grain :

Le café en grain, conservé comme conseillé ci-dessus, peut se conserver 1 à 2 mois.

Si vous disposez d’un petit moulin à café, il est idéal de moudre votre café au dernier moment afin de tirer le meilleur de ses arômes.

Petite spécificité pour le café moulu :

Le café moulu, plus fragile, perdra ses arômes plus rapidement, et donc se conservera moins longtemps.

Achetez donc des paquets que vous pourrez consommer dans les 2 semaines suivant son ouverture.

 

 

En vous souhaitant une bonne dégustation !!!

A bientôt !

Mot clé :

Laisser un commentaire